30 septembre 2019

Les Perspectives économiques Evolis

Dernière édition des Perspectives économiques du Cisma, Juillet 2019

 

L’activité s’est modérée à l’échelle mondiale. Ce mouvement ressemble même à une quasi-récession pour le secteur industriel. Ce tassement ne s’accentuerait pas d’ici 2020, sauf à imaginer que les tensions géopolitiques qui s’accumulent ne prennent un tournant plus aigu. Le scénario général privilégié est celui du retour de la croissance dans les différentes économies à un rythme en cohérence avec des potentiels de croissance qui se sont partout affaiblis. La croissance mondiale serait de 3% en 2019 comme en 2020.

La zone euro, en particulier l’Allemagne, a fortement pâti du retournement de l’activité industrielle depuis près d’un an. La propagation à l’ensemble des activités ne s’opère pas franchement, les indices de climat des affaires dans les services et la construction restant positifs. La croissance sera avant tout soutenue par la demande interne. C'est le cas en France avec la politique de soutien des ménages.

Les industriels d’Evolis anticipent une nouvelle année de croissance bien que celle-ci soit assurément moins vigoureuse que l’an dernier. Les carnets de commandes restent tout de même à un niveau élevé. Les taux d’utilisation des capacités de production, bien qu’ayant reflué un peu, demeurent à un niveau élevé. D’une façon générale, nos industriels profitent de la bonne tenue de l’investissement productif, qui se montre plutôt résilient.

L’optimisme s’est un peu émoussé mais reste de mise !