24 mars 2020

Directive machine: des sujets houleux en discussion

Des échanges vifs entre les représentants des utilisateurs et la Commission européenne sur le concept de "modification substantielle". Une position du ministère du travail français dont EVOLIS se détache clairement et en le faisant savoir à l'administration. C'était le contexte avant l'arrivée effective du COVD19 qui va clairement bousculer le calendrier initial de la Commission européenne et changer la donne lors de la reprise des discussions. 

Le contenu de cet article est réservé à nos adhérents

Pour le consulter, merci de vous authentifier :

Si vous avez oublié votre mot de passe, cliquez ici pour le réinitialiser.